Maroc : Une nouvelle stratégie pour le commerce extérieur

08.09.15 Global News

Image : pixabay

Le commerce extérieur adoptera une nouvelle stratégie pour la période de 2016-2020. « Nous avons la stratégie Maroc export plus qui couvre la période 2009-2016 et sommes en train de d’élaborer une vision pour les cinq prochaines années », a expliqué un responsable du ministère du Commerce extérieur. 40 mesures ont été décidées pendant cette période, dont presque 60% ont été réalisées. Celles-ci portent notamment sur la promotion des mesures d’accompagnement aux entreprises exportatrices, la mise en place d’un programme d’accompagnement des entreprises primo-exportatrices et le renforcement des services économiques des ambassades.

Par contre, le contexte actuel a changé. Au niveau international, il y a des mutations profondes et une concurrence croissante notamment de la part des pays émergents. Au niveau national, la stabilisation des comptes extérieurs joue un rôle significatif. La réduction du déficit commercial de 2013 a pu être poursuivie en 2015. Ce développement est dû notamment à la bonne performance des métiers mondiaux du Maroc et à la réduction de la facture énergétique.

Les exportations ont progressés dans l’ensemble de 7,9%. Cette hausse peut être expliquée par l’augmentation des ventes des produits finis de consommation (+21,4%), des demi-produits (+7,3%) et des produits alimentaires (+5,4%). En plus, l’offre exportable s’est légèrement améliorée pendant les trois dernières années. Le secteur de l’automobile prend la première place des secteurs exportateurs avec 40,1 milliards de Dirham. Les phosphates et les dérivés viennent en deuxième position avec 38,2 milliards de Dirham en 2014.