Maroc : les taxes douanières baisseront en 2010

15.10.09

La liste des produits, dont les droits d’importation baisseront substantiellement en 2010, est longue et ce sont surtout les industriels qui en profiteront.

Les produits semi-finis, dont le taux est fixé actuellement à 20 %, seront soumis à un taux de 17,5 % en 2010, avant de passer à 10 % en 2012. Au niveau des intrants (p.ex. fer et acier, tissus de coton), les taux qui sont actuellement à 7,5 % et 10 % passeront, à partir de l’année prochaine, à 5 %. Il faut signaler cependant qu’une grande partie des intrants est déjà taxée, au niveau des droits de douane, au plafond de 2,5 %.

Au-delà de ces mesures « normales » entrant dans le cadre de la réforme tarifaire lancée en début d’année, l’Etat a décidé d’opérer, à titre exceptionnel, des baisses plus importantes pour certains intrants spécifiques. C’est le cas par exemple du lait en poudre, du sucre et du blé tendre, utilisés par les biscuiteries. Dans le cadre du plan Emergence qui vise à promouvoir le secteur agro-industriel, un nouveau taux de 2,5% sera instauré pour les droits de douane sur ces trois produits (les tarifs actuels : 60 % pour le lait en poudre, 35 à 47 % pour le sucre et 135 % pour le blé tendre). Il faut cependant préciser que les importations, bénéficiant de cette nouvelle tarification, seront limitées par un quota.

En ce qui concerne les produits finis importés, là aussi il y aura des baisses au titre de la réforme normale, ainsi qu’à titre exceptionnel. Pour les véhicules neufs p.ex., en 2010 le taux baissera de 15 % supplémentaires pour les importations en provenance de l’Union européenne.