L'homo sapiens serait originaire de l'Afrique de l'est

20.10.17 AHK Marokko - News-Hauptkategorie, Global News

Image: Par L'Economiste

Les résultats de la recherche dirigée par les deux chercheurs, Jean‐Jacques Hublin de l’Institut Max Planck d’Anthropologie évolutionnaire (Leipzig, Allemagne) et Abdelouahed Ben-Ncer de l’Institut National d’Archéologie et du Patrimoine (INSAP, Rabat), ont révélé que l’origine de l’Homo sapiens n’est pas strictement marocaine, mais également panafricaine.


Rendus publics, jeudi soir à Rabat, lors d’une conférence organisée par l’Université Mohammed V de Rabat et animée par les deux chercheurs sous le thème :"la découverte des plus anciens Homo sapiens à Jebel Irhoud au Maroc, un nouveau pas vers les origines de notre espèce", ces résultats ont non seulement fait reculer l’origine de l’histoire de l’Homme moderne à 300.000 ans au lieu de 200.000 ans, mais ont également démontré que l’origine de l’Homo sapiens serait en Afrique de l’Est.


La découverte par ces deux chercheurs de ces fossiles à Jbel Irhoud, à 400 km au sud de Rabat « a fait du Maroc le berceau de l’humanité », a souligné à cette occasion, le président de l’Université Mohammed V, Saaïd Amzazi, précisant que ce statut demeure provisoire dans la mesure où la « découverte des origines de ces ossements risquent de changer un peu ce statut ».


M. Amzazi a, par ailleurs, relevé que ces données confortent les premières hypothèses faisant de l’Afrique l’origine de l’homme moderne.