Bilatéral 44 octobre 2013 L e r é s e a u d a n i M a s e c o m p o s e d a g e n c e s gouvernementales d associations et de réseaux économiques et entrepreneuriaux ainsi que de nombreux partenaires stratégiques parmi eux la Commission européenne avec quelles mesures aniMa peut elle contribuer à l amélioration du climat des affaires et à la croissance dans la Méditerranée quel rôle joue le Maroc dans les activités multiples d aniMa La Maroc fait partie des 3 pays fondateurs du réseau ANIMA en 2002 avec la France et l Italie Lorsque notre organisation a été créée en 2006 20 pays étaient associés et c est le Maroc qui a pris la première présidence Les égyptiens puis les tunisiens ont pris la suite jusqu à aujourd hui Donc le Maroc a toujours été très attaché et impliqué dans le réseau ANIMA et la plupart des CRI sont membres du réseau en plus de l AMDI et de l Agence de l Oriental qui siègent dans notre conseil d administration Parmi les pays du sud de la Méditerranée il me semble que le Maroc est celui qui a les institutions de développement économique les plus matures Chez ANIMA nous avons coutume d agir en poisson pilote en défrichant des nouveaux sujets et en proposant des approches concrètes qui favorisent le développement des entreprises et des investissements et in fine un développement économique bénéfiques pour les territoires Sur la nécessité de développer des stratégies de promotion et de coopération pour favoriser l investissement de la Diaspora les MRE au Maroc nous travaillons depuis 2004 Aujourd hui le Maroc a un ministère dédié à ces ressortissants à l étranger la Tunisie un Office la Palestine un département de l OLP et l Egypte la Jordanie ont également développé des expériences et toutes les institutions internationales financent des initiatives dans ce domaine Autre exemple sur le développement d un écosystème pour les start ups innovantes sur lequel nous publions des propositions et menons des actions depuis 2005 Nous avons accompagné la création des premiers réseaux de business angels en Méditerranée au Maroc en Jordanie et en Tunisie Nous avons géré un fonds qui a financé une quarantaine d entreprises européennes pour développer de l innovation en coopération avec des partenaires sud méditerranéens Nous faisons venir les clusters européens à la rencontre des nouveaux clusters du sud pour les intéresser à ces marchés favoriser l apprentissage mutuel et amener leurs entreprises vers de la co innovation et de la coproduction Aujourd hui nous travaillons aussi sur le développement inclusif comment maximiser les bénéfices économiques et sociaux des investissements sur le territoire comment faire pour que tous ces nouveaux pôles industriels et technologiques ces clusters aient un réel apport en terme d emploi et de création de richesse Cela implique un contrat plus qualitatif entre les territoires et les entreprises et investisseurs et dans certains cas une réorientation des dispositifs d incitation et des stratégies vers les investisseurs les plus bénéfiques pour les territoires Une zone comme la région de Tanger Tétouan qui connait une croissance exponentielle est sûrement face au défi d éviter un développement à deux vitesses Et ce problème intéresse autant les pays européens que les méditerranéens car tous font face à des mécontentements de leurs populations aniMa dispose d une expérience approfondie de participation aux programmes et projets de l union européenne Comment jugez vous l importance du Maroc dans la politique de subvention de l uE pour les prochaines années Le Maroc dispose d un statut avancé dans son partenariat avec l UE et à ce titre à vocation à intégrer progressivement le marché communautaire Il y a donc un chemin qui est engagé entre les partenaires dans lequel l UE soutient un certain nombre de réformes qui sur le volet économique ont pour objectif de rendre le fonctionnement du marché marocain compatible avec celui des pays européens Cela concerne des aspects réglementaires la négociation d un accord de libre échange approfondi mais aussi la mise à niveau des institutions et le financement de programmes de coopérations Je pense donc que le Maroc est et restera un partenaire très important de l UE en Méditerranée ces prochaines années De plus la stratégie subsaharienne du Maroc dont les entreprises sont bien positionnées sur les marchés africains en fait un partenaire particulièrement intéressant pour les entreprises européennes qui veulent aborder ce continent pixabay Marseille Bilatéral janvier 2015

Vorschau Bilatéral N° 56, Mai 2015 Seite 44
Hinweis: Dies ist eine maschinenlesbare No-Flash Ansicht.
Klicken Sie hier um zur Online-Version zu gelangen.